Que recherchez vous ?

Écrivez votre recherche et appuyez sur la touche entrée

Retour

Percevoir l’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie lors d’un congé de solidarité familiale

Partager cet article

L’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie est destinée aux personnes suspendant ou réduisant leur activité professionnelle dans le cadre d’un congé de solidarité familiale. L’allocation est versée de manière journalière, dans la limite maximale de 21 jours. L’allocation peut être versée jusqu’à 42 jours en cas de réduction de travail à temps partiel. Le versement de l’allocation est ouvert à tout salarié, fonctionnaire ou demandeur d’emploi. La personne accompagnée en fin de vie doit vivre à domicile et non à l’hôpital.

Le bénéficiaire souhaitant percevoir l’allocation doit adresser à la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) les documents suivants :

  • le formulaire « cerfa n°14555*01 » de demande d’allocation journalière d’accompagnement à domicile d’une personne en fin de vie,
  • une attestation remplie par l’employeur précisant que le salarié bénéficie d’un congé de solidarité familiale,
  • pour un demandeur d’emploi : une déclaration sur l’honneur de cessation de recherche active d’emploi pour accompagner à domicile une personne en fin de vie.

Le montant de l’allocation est fixé à 55,21 € par jour ou à 27,61 € par jour si le salarié a transformé son congé de solidarité familiale en activité à temps partiel.

Bon à savoir